MÉMOIRE

MÉMOIRE D'ÉTUDE AGRICULTURE URBAINE

L’avènement de l’agriculture urbaine ouvre une nouvelle voie vers une alimentation plus saine tout en réinsérant la nature au sein même des villes. Ce type d’agriculture utilise des systèmes de productions adaptés à l’espace en ville et est complètement biologique. De fait, les aliments cultivés sont plus nutritifs et n’utilisent aucun produit chimique pouvant polluer les écosystèmes. Alors que partout en ville, nous voyons fleurir des potagers collectifs, les façades se végétalisant et les toits des entreprises se parent de vert, les citoyens nE semblent pas près à s’aventurer dans la mise en place d’un potager urbain chez eux.

PARTAGER LE PROJET

Facebook
Twitter
LinkedIn

DATE

2020-2021

EXPERTISE

L'AGRICULTURE URBAINE ALIMENTS SAINS

Aujourd’hui, les questionnements sur l’environnement et l’alimentation sont au centre des politiques actuelles. L’agriculture est un secteur en constante expansion, qui propose des fruits et légumes de plus en plus parfaits et homogènes pour remplir les étalages de nos magasins alimentaires. Mais cette quête de la perfection rend-elle les aliments meilleurs pour autant ?

L’utilisation abusive de produits phytosanitaires, d’OGM et de semences hybrides remettent en cause nos méthodes de production. L’agriculture biologique s’est petit à petit implantée pour proposer des aliments plus sains et une production plus éthique. Cependant, il est à souligner que l’agriculture conventionnelle comme biologique demande beaucoup de ressources, et nécessite des espaces exploitables.

En parallèle, si les surfaces exploitables s’étendent pour augmenter le nombre de terres agricoles, les villes s’étalent également de plus en plus vers les campagnes. On assiste à un choc entre ces deux étalements. On en vient à penser qu’il serait préférable d’utiliser les espaces actuellement aménagés pour produire des aliments. L’agriculture urbaine voit alors le jour.